Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques d'Etoile

Alestorm - Curse of the Crystal Coconut

Alestorm - Curse of the Crystal Coconut

A peine sorti, à peine j’écoute déjà le tout nouveau bébé d’Alestorm. Ça fait plus d’une dizaine d’années que je suis ce groupe de pirate folk metal. Il est donc évidant que je sauterai sur l’occasion d’écouter cet pépite.

Et pour ceux qui ne connaissent pas, préparez vous à voyager à bord d’un bateau pirate remplit de bouteilles de rhum en guise de cargaison. Alors, sans hésiter, let’s go with « Curse of the Crystal Coconut » !

Alestorm - Curse of the Crystal Coconut

Dès le début de l’album, on retrouve déjà les mêmes sons et ambiances qu’on adore tant. Fidèle à eux-même, on a très envie d’accompagner leurs musiques avec de l’alcool à gogo déguisé en pirate. Et du coup, faire des soirées arrosées (et dans tous les sens du terme aussi).

Entre autre « Fannybaws » et « Treasure Chest Party Quest » les plus connus, leurs autres musiques accrochent aussi bien à la tête. Les paroles (et les « oh ! oh ! » aussi) sont faciles à retenir afin de les refaire chez soi ou ailleurs, sans oublier les moments drôles qui nous font sourire et même rire.

Alestorm ce n’est pas aussi que de la fête mais parfois des moments agréables. « Call of the Waves » représente bien ceci, selon moi, dans l’album. J’étais tellement bien et détendue que j’étais en train de fermer les yeux, allongée dans mon coin. Mais c’est pas comme ça que je vais réussir à faire une chronique un jour. (Oui mes chroniques ressemblent plus à des ressenties qu’à des chroniques de base, même si c’est involontaire)

Mention spéciale à « Wooden Leg Part 2 (The Woodening) ». Dès le début de la musique, j’étais assez surprise car c’est du black metal selon moi. Quelque chose qu’on a pas l’habitude d’entendre avec ce groupe. C’est un black metal pas spécialement mauvais en plus. Mais très vite on retourne à nos habitudes d‘écoute. Et, oh, tiens ! Un petit moment 8-bit. Ça faisait longtemps et ça rappelle quelques souvenirs avec d’autres musiques. En guise de conclusion, la fin de cette chanson est très énergétique, et robuste nos esprits.

Pour « Tortuga », je rêve où ils ont encore refait ou reprit une musique populaire/tendance des radios ? On dirait du Ariana Grande XD Bon au final, j’aime pas trop. Mais j’ai beaucoup rit quand même, et cela pourrait bien passer en soirée pour le coté fun.

Cette avis fut courte mais pas spécialement vide. J’ai apprécier cet album. Je m’attendais à de la répétition et du réécouter. Au final, même s’il y a du « réécouter », et bien ce fut sans gène. J’aime toujours cet univers qui me plaît et me définit. Avec leurs moments folk joyeux des familles (sûrement pour inciter à boire) et les moments plus doux, nous restons toujours dans une ambiance de pirate metal pour apprécier un long voyage. Et voyager sur l’océan passe par toutes situations et conditions de vie. Donc petit conseil, ne buvez pas trop pour éviter d’être malade à bord et de ne pas gérer les imprévus. Quoique, cela pourrait être drôle à regarder.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article