Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques d'Etoile

Anodyne 2

Ce qui est cool avec Epic Games est qu’on peut découvrir gratuitement des jeux indépendants sortis de nulle part. Et je suis tombée sur un jeu où il sera plus difficile de faire plus indépendant et plus étrange que celui-ci. Crée par Sean Han Tani et Marina Kittaka de A à Z, Anodyne 2 est le second bébé de ce duo, 6 ans après leur premier de 2013. Alors, qu’en est-il de cette expérience ?

Anodyne 2

Une tâche à accomplir avant tout – Synopsis et Gameplay

 

Il n’est pas obligatoire de jouer au premier du nom pour faire Anodyne 2. Nous sommes dans un même univers mais dans deux histoires différentes.

Et dans celle-ci, nous allons incarné Nova de sa naissance jusqu’à la fin du jeu. Oui, on commence bien par sa naissance, ou autrement dit, dans son œuf. Là-dedans, Nova va récupérer le nécessaire pour sa venue au monde. Comme une sorte de tutoriel, à l’intérieur de cet œuf on va découvrir deux point de vue. Le premier, un monde en 3D où l’on peut se déplacer et interagir avec les PNJs. Pour le deuxième, avec le pouvoir de nano-nettoyeuse utilisé sur ces PNJs, nous nous rapetissons en eux et découvrons une vision en 2D. Et c’est là que Nova, la nano-nettoyeuse, peut faire son métier : nettoyer la poussière. Tel un Zelda2D-like, nous allons se balader à travers de paysages, de mini-mondes à découvrir, afin d’éliminer la poussière avec nos pouvoirs d’aspiration et de rejet en guise d’attaque. Le tuto maintenant terminé, il est temps de naître.

Une fois en dehors de son œuf, Nova va rencontrer de merveilleuses personnes, et dés le début de la partie, deux personnages seront importants à ses yeux : Psalmiste-C et Palissade. Des Mamans ? Au moins des guides dans sa nouvelle vie. Ces deux femmes travaillent avec le Centre, et expliquent que c’est grâce au Centre que toutes choses dans ce monde ont un fonctionnement et un rôle à jouer. C’est donc grâce au Centre que les gens naissent avec une fonction bien définit à l’avance. Mais la poussière a envahit certaines personnes, et finalement empêche un bon fonctionnement du monde, qui se déraille petit à petit. Voilà pourquoi Nova a été créée, afin de remettre sur pied ces gens, ainsi que ce monde. Mais ça, c’est le Centre qui nous fait croire ceci…

Anodyne 2

Une aventure avec de gens merveilleux – Mon avis

 

Une fois entrée dans Anodyne 2, je me suis tout de suite dit : « olala c’est moche ! ». Car, en effet, les graphismes de ce jeu sont, hum comment dire… faciles à reproduire. Vous rappelez vous de l’écran de veille du labyrinthe 3D de Windows 98 ? Et bien ici c’est pire, je trouve. Mais bon, quand je joue à un jeu, je ne me fie pas aux graphismes seulement.

En continuant je découvre au final un univers étrange. Une sorte de mélange entre un décor de rêve aux paysages magnifiques et un décor assez psychédélique et expérimental même dans le chara design. Je commence donc à m’attacher à cet art visuel.

Anodyne 2Anodyne 2Anodyne 2
Anodyne 2Anodyne 2

Hormis le coté « what the fuck » pour mes yeux, je découvre aussi une histoire sympathique avec un humour pas comme les autres. Ne serait-ce que pour la présentation du Centre, on a comme description : « Le Centre c’est… le Centre. » Ouai ok pourquoi pas, j’aime bien, ça me fait sourire. Et surtout, ça me donne envie de continuer.

En tant que nano-nettoyeuse, j’ai, comme seule quête, nettoyer la poussière à l’intérieur de nos malades. Je me met donc à l’exploration et à l’aventure pour trouver des personnes en aide. C’est vraiment sympathique de tomber sur différentes personnes avec leurs propres univers, vie et passions. Et le chara design « étrange », que j’ai ressenti au début, est finalement bien expliqué. Il faut de tout pour faire un monde. Au fil du temps qui passe, je me plais à discuter avec tout ces beaux gens et à chercher à les aider du mieux que possible. Et je me plais à voir des paysages magnifiques et étranges à la fois, des paysages qui s’allient bien avec la population. Ce n’est pas si moche que ça finalement. Les créateurs ont réussi à faire du beau avec des… trucs visuels pas beaux.

Anodyne 2
Anodyne 2Anodyne 2

Mais le plus magnifique, c’est l’histoire principale avec Nova. Au cours de mon aventure, j’ai rencontré différentes personnes qui m’a guidé, épaulé dans cette vie. Mais surtout différentes personnes qui vont parfois se contredire. Je ne sais pas comment agir dans cette nouvelle vie où j’aimerai que tout le monde soit heureux sans conflit. Dans une approche philosophique, je comprend finalement que la vie n’est pas facile et est remplie de défauts. De défauts, de poussières. Des questions se posent. Est-ce que je dois accepter ces poussières ? Est-ce que je dois TOUTES les enlever ? N’y a-t-il pas de juste milieux ? Que dois-je faire ? Je suis la nano-nettoyeuse, il est de mon métier d’enlever TOUTES les poussières quitte à blesser certaines personnes. Ou est-ce que je peux rejeter ma vie pré-indiquée et vivre de manière difficile mais comme je le veux ?

J’aimerai avoir des retours parmi ceux qui auront tester ce jeu. J’aimerai savoir ce que vous avez vécu et quelles sont vos émotions suite à cette expérience. Pour ma part, je suis très contente d’avoir jouer à Anodyne 2 pour son univers décalé et féerique, mais aussi pour son approche philosophique de ce qu’est un être humain et comment l’amener à la vie. Comme un parent envers son enfant.

Très grande parenthèse. Quand on fini Anodyne 2 pour la première fois, on peut ensuite revenir dans le jeu. Il y a énormément de bonus assez intéressant à vivre. On peut se retrouver dans différents endroits encore plus expérimentaux et psychédéliques. Et aussi on voit l’envers du décors des deux jeux. Sean Han Tani et Marina Kittaka nous montrent comment ils ont travaillé dans ces jeux. Et le tout sans que ce soit lié à l’histoire, bien heureusement.

Anodyne 2Anodyne 2

Fans d’Undertale, je vous recommande chaudement Anodyne 2. Pour son humour décalé, les relations entre les personnages, l’amour bien amené, vous aurez en plus une plus grande philosophie sur la vie, sur comment se comporter envers soi-même et envers les autres. Et il est vrai que cela m’a fait penser à Undertale car c’est un jeu indé à première vue très moche, qui en devient beau par la suite.

J’ai eu la chance de faire la bonne fin (car oui il y a deux choix possibles), et c’est aussi pourquoi je sais que c’est plus philosophique que Undertale. Sans trop vous spoiler, je comprend qu’on parle de défauts dans la vie en général. Mais qu’au final les défauts font parti de l’être humain. Autant vivre avec cette contrainte. On va aussi être amené à respecter les personnes qu’on rencontre. À les laisser vivre comme elles le veulent en évitant le maximum de conflits. Et on va aussi faire une rencontre inoubliable d’une personne qui aura un potentiel infini dans ce monde de poussière. Si votre cœur et votre esprit vous dirigent, le chemin à prendre sera bien éclairé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article